Menu

Avocat en changement d'état civil à Toulouse
non loin de Blagnac 

Quelles qu'en soient les raisons, le changement d’état civil suppose une procédure qui peut parfois être longue et difficile, c'est la raison pour laquelle prendre contact auprès d'un cabinet d’avocat à Toulouse peut s'avérer utile.

Changer de nom : les motifs

Vous souhaitez changer de nom de famille ? La loi vous le permet mais sous certaines conditions. Dans la plupart des cas, cela sera possible si votre nom est difficile à porter car il a une connotation péjorative ou parce que vous êtes l'homonyme d'une personne célèbre ayant mauvaise image.

D'autres motifs sont également valables comme par exemple : prévenir l'extinction d'un nom de famille, franciser un nom d'origine étrangère, ou pour consacrer un nom d'usage.

Un avocat en droit de la famille à Toulouse peut vous aider à déterminer si les motifs qui vous incitent à changer de nom sont légitimes.

Me contacter

Avocat changement d'état civil

Une question ? N'hésitez pas à me contacter au :
05.82.88.40.61

Changement de nom

Changer de nom, comment faire ?

Maître Ingrid DALIER, avocat en droit de la famille qui exerce à Toulouse, saura vous apporter son aide à tous les stades de la procédure.

La première étape consiste à rendre publique votre demande par sa publication au Journal officiel. Une fois la requête publiée, il convient alors de constituer votre dossier qui sera transmis au ministère de la Justice.

Votre demande est ensuite étudiée, et le cas échéant, une enquête peut être effectuée. Les délais sont variables mais il faut parfois attendre plusieurs mois avant l'obtention d'un accord.

Bon à savoir : Un tiers peut s'opposer à votre changement de nom, et ce à toutes les étapes de la procédure, jusqu'à la décision définitive du Ministère de la Justice.

Me contacter

L'avocat à Toulouse vous aide à Changer de prénom

Il est possible de solliciter la modification de son prénom sous certaines conditions. Notamment, il est possible de solliciter la modification d’un prénom ridicule. La jonction entre le prénom et le nom de famille peut également constituer un motif légitime si elle possède une consonance ridicule ou vous porte préjudice.
Une erreur (ou une omission) purement matérielle sur un acte d'état civil peut également faire l’objet d’une rectification (prénom mal orthographié). La demande de rectification doit alors être adressée à l’officier d’état civil qui a dressé l’acte.
La demande en modification du prénom peut également être concomitante à une demande de changement de sexe auquel cas la demande devra être formulée auprès du tribunal de grande instance dont relève la commune de résidence ou la commune de naissance du requérant.

Consultez également :